En cette journée internationale des droits de l’enfant, il es important de souligner l’intérêt des arts chez les enfants. L’art joue un rôle bien plus important que celui que nous pourrions imaginer dans le développement infantile. C’est une discipline fondamentale pour l’éducation des plus petits. En voici donc les différents bénéfices :

« Chaque enfant est une artiste,Le problème c’est de rester artiste quand on grandit. »

Pablo Picasso

Expression et sentiments

Le fait d’utiliser l’art comme un moyen d’expression est très enrichissant pour l’enfant. En effet, l’art devient parfois une réel forme de communication. Au travers de différents types d’activités artistiques, ils peuvent révéler leurs pensées, leurs sentiments et leurs intérêts.

L’art est une expérience qui permet aux enfants d’extérioriser leurs sentiments. Il peut même s’employer pour traiter un quelconque type de handicap car il offre de nombreuses propriétés bénéfiques. De plus, l’art sans objectif offre aux enfants l’opportunité de prendre des décisions, ré-envisager ou encore évaluer le résultat. Les enfants s’habituent ainsi au doute et gagnent en souplesse de réflexion.

Interactions sociales

Les activités artistiques sont souvent pratiquées dans un contexte de socialisation. Ainsi, de nombreuses d’études, l’art aurait un effet positif sur le développement des comportements sociaux chez l’enfant notamment sur le développement de l’entraide, du partage ou encore de l’empathie. Ainsi l’art contribue au maintien de l’égalité en créant un socle commun pour des enfants qui ne se connaissent pas.

L’art devient alors un vecteur de lien social, qui constitue un des enjeux essentiels pour l’avenir de notre société. Lorsque les enfants travaillent ensemble dans l’art, ils apprennent à partager, à interagir avec les autres, à être responsables du nettoyage ou du stockage des matériaux. Ce sont des actions positives et importantes pour l’apprentissage social.

La motricité fine

En plus de stimuler la créativité de l’enfant, l’art permet au développement de la motricité fine. Saisir un pinceau, dessiner des lignes ou des points. Mélanger des couleurs, découper des matières. Toutes ces tâches demandent un développement de la dextérité et de la coordination.

Par ailleurs, les gribouillages sont les prémices de l’écriture. En apprenant à contrôler le crayon, les enfants apprennent à réaliser des formes, et réussissent même à dessiner celles qui deviendront les lettres de l’alphabet.

En ce sens, il convient de rappeler que l’art n’est pas seulement la sensibilité et la beauté, mais un outil d’apprentissage puissant. L’art est également très utile pour permettre aux enfants d’aborder leur monde, de faire face à leurs émotions parfois effrayantes et de bénéficier de stimulations sensorielles déterminantes.

Share on your social networks :

Comments are closed.